Dans les écoles KiVa, le harcèlement n'existe pas!

KiVa est le nom d'un programme de lutte contre le harcèlement en milieu scolaire en Finlande. Mis au point à l'Université de Turku, et fondé sur des recherches, il est financé par le Ministère de l'Éducation et de la Culture. L'efficacité du programme KiVa a été démontrée par une étude contrôlée, réalisée en mode aléatoire, à grande échelle. Le programme connaît un réel succès en Finlande : durant les deux premières années de sa diffusion, 2260 établissements scolaires (soit 75 % de toutes les écoles primaires et de tous les collèges du pays) y ont adhéré et ont entrepris sa mise en œuvre.

Les composantes du programme KiVa

Le programme KiVa comprend à la fois des actions ciblées et d'ordre plus général, destinées tant à prévenir le phénomène qu'à traiter les cas de harcèlement relevés dans les établissements.

Les actions générales s'adressent à tous les élèves d'une même école. Elles consistent en un certain nombre d'initiatives visant à influer sur les normes de groupes, à apprendre à tous les enfants à se comporter de manière constructive et responsable, à s'abstenir d'encourager le harcèlement et à aider les victimes éventuelles.

 

Apprentissage par l’expérience durant les cours
Apprentissage par l'expérience durant les cours.
 
 Chaque situation est traitée à travers une série de dialogues individuels et de discussions menées en groupes.
Les actions évoquées interviennent lorsque les personnels scolaires repèrent des cas de harcèlement. Chaque situation est traitée à travers une série de dialogues individuels et de discussions menées en groupes, entre l'équipe KiVa de l'établissement et les élèves concernés. Il est demandé à plusieurs élèves sélectionnés pour leur caractère sociable de venir en aide à ceux de leurs camarades qui sont victimes de harcèlement.

 

Le programme KiVa ne s'inscrit pas dans le cadre limité d'un projet annuel. Il doit faire partie intégrante du travail mené en continu par l'établissement pour combattre ce type de comportement.